Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2009

Anniversaire à oublier

Il y a un an, je rentrais à l'urgence. C'était le début de trois semaines d'enfer durant laquelle je voyais bien que tous les efforts de l'hiver n'avait finalement servi qu'à me brûler complètement...
La saison qui suivie en fut une d'enfer comme vous l'avez vu sur le blogue. En fait, mes écrits n'ont peut-être pas toujours transmis toute la douleur et l'épuisement ressentis durant cette campagne. Sûrement parce que je voulais rester positif.
Lorsque j'étais à l'hôpital, je pensais que je ne redeviendrais jamais normal. Pourtant, je n'avais rien, pas même une infection. C'est pour dire combien il doit être terrible d'être vraiment malade.
Mes prises de sang n'indiquaient rien d'anormal. Sauf que j'ai été deux semaines sans aller à la selle (autant sur la toilette que sur la route d'ailleurs).
Une fois que l'école fut terminée, j'ai pu relaxer et souffrir abondamment sur mon divan, sauf que je n'avais q…

Contrôles toujours aussi bidons

On apprend aujourd'hui que Davide Rebellin était dopé aux Jeux Olympiques l'été dernier.
Qui s'en serait douté? Il courait l'an dernier pour Gerolsteiner, Diront certains.
Ce n'est pas mon opinion personnel.
 Bien que je n'ai jamais aimé le coureur, je me disais que courir pro depuis 1992 sans le moins précédent en matière de dopage était un signe de propreté.
Semblerait-il que le cyclisme est toujours aussi gangrené par le dopage. J'imagine toujours la situation avec réalisme. Mais lorsque j'en parle avec de vrais connaisseurs et que je lis l'actualité, je me rend compte que je suis finalement un optimiste. 
Vous savez que ceux qui disent que tous sont dopés passent pour des jaloux et des pessimistes, justement. On dit qu'un pessimiste est un optimiste bien informé. À mon sens, c'est en plein ça et je tend de plus en plus vers le pessimisme!
Report des Pan-Am
La grippe porcine, sur laquelle je fais des reportages depuis hier, a forcé l'annulat…

Get a life!

On dit souvent que ceux qui tiennent des blogues n’ont pas de vie. Effectivement, la semaine dernière, je me suis trouvé autre chose à faire et voilà pourquoi je n’ai pas écrit depuis six jours.

Sinon, les intervalles de mardi et jeudi se sont encore déroulés dans des conditions merdiques mais je pense que ce fut quand même payant. Sortie relaxe mercredi soir en vélo dans la ville et vendredi soir j’étais déjà parti pour Blainville.

Je suis monté avec Stéphane et on s’est rappelé nos beaux souvenirs de voyage des dernières années. C’est une autre saison qui commence, mais on est maintenant rivaux sur le vélo. Advienne que pourra, ça change rien!

Nous sommes allés dormir chez Antoine Duchesne et le trépied gagnant du Saguenay était réuni pour le week-end! Petite sortie relaxe durant un samedi très chaud constitué de plusieurs siestes et d’une incapacité à écouter la cassette de Paris-Roubaix. Tony nous avait ramené ça de France, mais le vidéo marchait pas… Pour une prochaine fois, je l’es…

Chez Probikepool.com-Kuota en 2009!

Cet article a été écrit en novembre dernier. C’est maintenant le bon moment de le publier en même temps que le dévoilement du nouveau look de mon blogue :P

C’est maintenant officiel, je courrai pour la formation québécoise Probikepool.com-Kuota présentée par Énergie à ma deuxième saison chez les seniors. Cette compagnie de vélos italiens commandite depuis plusieurs années déjà au Québec la formation Sleeman, autrefois appelée Gypco-Télé-annonces. Une deuxième équipe était toutefois supportée par Kuota l’an dernier, la petite formation de la région de Québec, Apogée-Kuota. Ces deux équipes vont unir leurs forces en 2009. La formation sera donc aux avant-postes dans toutes les courses québécoises, que ce soit aux mardis cyclistes de Lachine ou encore sur les courses du calendrier provincial et peut-être même le Tour de Beauce, mais ça reste à voir :S.

L’équipe est composée de 13 coureurs généralement membres des deux équipes fusionnée la saison dernière. 4 cyclistes courraient pour d’autr…

Record de l'UQAC

Je ne penses pas que j'aurais du faire plus d'intervalles, 
Je reviens de mon test à l'UQAC et ça s'est déroulé numéro un.  Je me suis rendu à la fin du palier de 400 watts et j'ai un VO2Max de soit 68 ml/mn/kg, probablement 69 et peut-être même très près de 70. L'analyse complète des données confirmera. Il est étonnant de voir qu'à la fin, je plafonnais sans être à 100%, comme de quoi le mental a ses limites sur les capacités du corps.
Pas pour rien que je cours au Québec. Regardez les résultats de grands cyclistes de ce monde. Je suis pas prêt pour la Beauce!! :P
Bernard Hinault : 96 
Greg Lemond : 92,5 
Miguel Indurain : 88,0 
Christophe Bassons : 85,1 
Lance Armstrong: 85 

De toute façon, je me contente de 15e positions.
Le test se déroulait sur un appareil computrainer avec un petit masque qui mesure la consommation d'oxygène avec un gros harnais sur moi. La baterrie et l'ordinateur full dispendieux calculant tout ce charabia y étaient installés.
Les jam…

Beau commentaire!

Wow, je viens de lire ça: "le monde se sacre de finir 15 ieme et plus dans une course! tk si c'est ca que tu aime! good!"
Premièrement, que vaut un commentaire anonyme, ça manque de couille. Deuxièment, oui, j'aime mieux faire 25e de la plus vieille et plus longue classique amateure en Amérique du Nord à 19 ans que de gagner facilement un circuit régional de 10 courses de 60 bornes contre des gars qui connaissent rien dans le bike et qui font des lead-out à 45 km/h.
De toute façon, mon rôle est d'aider mes équipiers à gagner, pourquoi j'accorderais de l'importance à mon résultat ou même à ma performance. Tu connais rien dans le bike!
Troisièmement, ce blogue sert à ma famille, mes amis et nouvellement à ce que je peux voir, des fans d'internet qui aiment me suivre tout au long de ma saison. Je raconte ce que je fais et pourquoi je le fais. Je n'ai pas la prétention de dire que vous devriez faire la même chose, je raconte mon expérience, tout simpleme…

À bloc, mais quel bloc?

Je suis un peu à bout de nerfs sans savoir pourquoi,
On dirait que c'est cette impuissance quotidienne à regarder des journalistes travailler et en devant me contenter d'observer. Mais bon, je dois passer par là et pour l'instant, je manque d'action. 
Côté entraînement, ce fut 1h45 à un rythme modéré jeudi et un repos forcé aujourd'hui. Je m'explique:
Demain, je débute ma participation dans un projet de recherche à l'Université du Québec à Chicoutimi. Le but est de mesurer l'impact des régimes de glucides sur la performance de cyclistes de "haut niveau" (nuancez ce terme, je suis l'un des seuls sujet d'expérience à faire des courses, et le seul au niveau élite).
Pour ce faire, 5 visites seront nécessaires. La première, demain, servira à évaluer ma puissance aérobique maximale sur la grosse machine avec le tube pour la bouche et tout le tralala. J'obtiendrai par le fait même mon VO2 max. Toutes des données qui servent seulement aux rich…

Le journalisme, ça fait pas mal aux jambes, yaah!!

Vous comprendrez que je n'ai pas eu le temps d'écrire beaucoup depuis mon retour dans le parc avec la musique qui jouait pas fort sur mon portable. Ben ouais, j'ai pu de radio!
J'ai fait 1h40 relaxe dimanche et lundi, respectivement avec mon frère Maxime et son ami Endrick le premier jour et avec Stéphane Cossette et son père le deuxième jour.
Ce fut aussi l'occasion d'essayer mon nouveau linge très très comfortable. Je crois cependant avoir sous-estimé la grosseur de mes cuisses en prenant un cuissard small. Il est déjà en train de se désintégrer! 
advienne que pourra
Le maillot est toutefois génial. Regardez comme c'est frais ça!

J'ai aussi acheter des pédales speedplay que j'installerai en fin de semaine. Je ne les mets pas tout de suite car je n'ai pas le temps de les ajuster en roulant. Je roule tard en raison de mon stage qui vient de commencer à Radio-Canada.

Vraiment, après une belle semaine à payer physiquement sur le vélo, ça fait du bien d…

Journal du camp avec retard, désolé et bonne lecture!

Samedi 4 avril , 1h30, 40 km, 20 degrés

Le flat a été long à réparer ce matin mais bon, les gars ont fait de leur mieux et ce n’est pas de la faute à personne. Nous avons donc pris le temps de savourer le déjeuner continental offert par l’hôtel. À noter que nous devions passer la nuit dans un motel crasseux, mais la crevaison nous a conduit dans un château!

La journée sur la route s’est très bien déroulée et je fais connaissance avec mon coéquipier français Hugo Pradere. Disons qu’il connaît plus le bike que moi. Aux arrêts pour les repas, tout le monde se parle. Y’a pas de clans dans cette équipe, tout le monde sont des potes, chacun s’intéresse à ce que l’autre fait dans la vie. Tout un contraste avec l’an dernier. Par ailleurs, je crois bien que cette comparaison ressortira souvent cette année, pour mon plus grand bonheur. Comme à Virginia Beach au début du mois, je suis en train de réaliser que j’ai bien fait de ne pas arrêter le vélo. Un gros merci à Guillaume Boivin qui a parlé de…

Flat

Tout a bien été dans ce voyage sauf que j'ai laissé ma voiture à Québec et je me suis fait voler mon radio et péter mes vitres durant la nuit... sans commentaires
Ce matin à Longueuil, j'ai écouté James Bond Quantum et préparer mes trucs pour le voyage. Nous avons roulé 6h et sommes maintenant dans un luxueux hôtel Mariott car nous avons fait un flat avec la van de Jean-Yves.
On est à mi-chemin sur notre route et on roule dès demain après-midi. Le nouveau bike est génial. On se reparle de tout ça.
J'en profite pour annoncer que j'aurai peut-être internet que très rarement dans la semaine. J'écrirai quotidiennement mais posterai lorsque possible.
À suivre je vais me coucher!

Le début du bon temps!

Fini les devoirs, le Cégep et le travail!
C'est un peu triste mais bon, j'ai travaillé fort. J'ai fait ma dernière entrevue hier matin et mes derniers cours de spinning hier soir. J'étais donc en vacances mais je n'ai pas arrêté une seconde depuis, comme toute cette semaine d'ailleurs.
Aucun entraînement n'était au programme lundi et mardi. J'ai passé mes journées (de 8 à 22h) à l'école. En fait non, mardi, j'étais l'une des 10 personnes présentes dans le palais de justice de Chicoutimi lorsqu'ils ont enlevé le fameux crucifix pour "le procès de la prière". L'histoire a été reprise au niveau national. TVA était là, certes, mais David M aussi. J'étais journaliste judiciaire pour la journée où nous publions un journal quotidien!
J'ai même fait la une et j'ai été fort heureux de voir que mes articles ressemblaient beaucoup à ceux de l'expérimenté journaliste judiciaire du journal Le Quotidien le lendemain. Une bon…