Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juillet, 2009

Quand le train passe trop vite...

Bon j'ai pris du retard. Revenons tout d'abord sur cette huitième étape des Mardis de Lachine. 
Une course assez mouvementée, ça a joué du coude solide du début à la fin. La principale raison de tout ça: Maxime Vives qui était toujours intercalé entre son équipier maillot jaune et Jean-François Laroche. Ils étaient donc deux à vouloir la roue du jaune et personne ne s'est laissé faire, ça a faillit planter à plusieurs occasion!
Pour la première fois de l'année, ce n'était pas à nous de contrôler la course. Faut dire que l'équipe Planet Energy a pleinement assuré son rôle en imposant un rythme assez intense du début à la fin. 
Si intense que je me faisais toujours sauté à un demi-tour du sprint intermédiaire et ce, même en étant placé juste derrière le "train vert" à chaque fois. Voilà que l'art du positionnement est maîtrisé, ne reste plus qu'à aller vite... 
Je me suis consolé durant les sprints suivant en voyant que d'autres placés au même e…

Le Vélirium, un classique

Ça fait quelques jours que je suis un peu déconnecté de la réalité avec ce super week-end au Mont-Saint-Anne.
Beaucoup de plaisir et de retrouvailles furent au menu. Je me suis même surpris dans les sections techniques lors de ma course de vendredi. Les passages technique, c'était ma faiblesse éternelle en vélo de montagne. Je suis moyen maintenant. Tout un contraste avec la veille, alors que je me plantais partout, conséquences de 11 mois sans rouler dans les bois.
C'était plutôt les montées qui me donnaient du fil à retordre cette fois-ci. Je ne suis pas encore revenu de ce passage à vide que fut le mois de juillet en général. Qu'à cela ne tienne, j'ai pu tenir un bon rythme toute la course et je me suis bien amusé même si c'est toujours aussi difficile, le vélo de montagne. 
C'est toujours aussi sympathique et relax. Remarquez, par contre, que je n'ai pas à me plaindre non plus cette année avec ma super équipe de route! 
La fin de semaine a donné lieu à quel…

AH BEN...!!!

Ouais, c'est ce qu'on jure quand notre leader chute avec le maillot jaune sur le dos...
Ça fait deux fois en deux semaines que le maillot jaune chute. Semble-t-il que ça fait deux semaines que c'est Érik Lyman qui le fait tomber. Mais bon, moi je ne n'ai pas vu ces choses, je ne peux parler. Je peux juste dire que beaucoup de gens sont fâchés après lui.
Un protêt a été déposé contre Érik. Il y a aussi cette histoire qu'un gars de notre équipe aurait tiré un bidon sur sa femme à cinq tours de la fin. À mon sens, ça n'a aucun lien avec la chute du dernier tour, laquelle m'a également mis hors-course, j'étais juste derrière. Mais suis-je vraiment au courant?? Non.
Ça a donné lieu à quelques engueulades d'après-course. Pour moi, c'est juste de courses de becyk, je trouve ça pas mal ridicule, ces chicanes. Mais bon, c'est l'émotion et je dois avouer que je ne suis pas trop au fait de ce qui s'est vraiment passé. Je dois aussi avouer que souv…

Donnez un coup de pouce à Antoine

Je ne connais pas tout le monde qui lit mon blogue. Peut-être qu'il y a des gens bien nantis et passionnés de vélo qui voudraient aider un jeune athlète qui est sur le point réaliser son rêve.
L'automne dernier, mon grand ami Antoine Duchesne m'annonçait que sa dernière saison chez les juniors en serait une grosse. 
Il a mit le paquet. 
Ça a commencé par l'entraînement dans le sous-sol durant les fêtes, suivi d'un camp de deux semaines en Floride dès janvier. 
Il s'est ensuite servi de ses contacts français pour aller apprendre le vélo à la dure sur le vieux continent. Il n'a pas mangé ni fêté plus qu'il ne le faut. Il a écouté les conseils de son entraîneur à la lettre durant tout ce temps.
Il est revenu au Québec et a dominé la saison chez les juniors.
Antoine a obtenu son billet pour les Championnats du Monde à Moscou grâce à une superbe performance au contre-la-montre des Championnats canadiens. Tout est en place pour de belles performances au Mondial, en…

De retour en jaune!

Cette perspective m'excite grandement. Si bien qu'il est 1h39 du matin et je ne dors pas encore!
Nous avions intérêt à livrer la marchandise pour replacer Jean-François en bonne position ce soir. Grâce à certains ajustements et à d'autres circonstances de course, le résultat s'est avéré plus qu'excellent!
Nous voilà maintenant dans le siège du conducteur. Je serai donc à la défense du maillot jaune mardi prochain, un peu moins d'un an après avoir échoué avec Eva-Devinci.
Il faut dire que Guillaume était quasiment seul dans sa bataille, j'avais bien tenté de l'aider de mon mieux, mais 2008 est à oublier...
Je ne peux toutefois nier que ce fut un des beaux moments de ma modeste carrière cycliste, d'avoir à défendre un maillot jaune dans un "train" :P
Le feeling que ça procure, le goût de donner son 120%.
Un peu comme j'ai réussi à faire ce soir, malgré le fait que j'ai répandu un peu de mon souper sur l'asphalte à trois reprises durant…

Tour de Québec, étape 5

Résumé très court de l'étape d'aujourd'hui. Je me fais lâcher lors de la première des 17 montées dans Beaupré. Sinon, j'ai continué jusqu'à ce qu'on me sorte du parcours.
Vraiment gênant. C'est pas la fin du monde, au moins je suis en santé, mais c'est gênant quand même...
Que puis-je faire? Pas grand chose. Je ne retire pas grand chose de ce Tour, outre les difficiles étapes de jeudi et vendredi où j'ai pu rouler à fond.
La course était sélective et c'était bien comme ça. Pas à mon avantage mais du vrai vélo, ça se doit d'être dur. Ce fut agréable malgré tout.
Un gros bravo à Jean-Michel Lachance et son équipe qui nous ont offert une belle compétition et bravo aux compétiteurs qui l'ont dynamisé. Je pense notamment à Michaël Joanisse qui a tout tenté jusqu'au dernier jour pour conquérir le jaune.
Bon c'est tout pour aujourd'hui et c'est assez, c'est l'heure de la sixième étape ce soir. Je rentre ensuite à Longueuil où…

Tour de Québec, étape 4

Woah c'était pas le grand jour pour moi aujourd'hui!
10 tours de ce circuit à Saint-Augustin. La course a débuté à un rythme rapide ponctué de plusieurs attaques. J'ai même laissé tomber mon plan de m'immiscer dans une échappée "matinale", même s'il était 3 heures de l'après-midi gnneuu.
Me voilà à bloc dans la première ascension de la côte Racette, un petit mur raide que je découvrais aujourd'hui. Mais pas de panique pour autant, je suis souvent à bloc au premier passage d'une côte.
Je me présente à l'avant du peloton au début de la seconde montée, pour ne pas prendre de chances. Je déraille ma chaîne en rétrogradant les vitesses, et le peloton passe! Bravo champion, moi qui avait ajusté les vitesses ce matin parce qu'elles allaient mal hier dans le critérium!
 Une chance que Marc Tremblay et Serge Boily (pères d'André et David) m'ont dépanné pour que je puisse repartir et ensuite remonter dans le sillage des voitures. 
De retour à…

Tour de Québec, jour 2

Maudit sport de fou...
C'est pas ce que j'en pensais ce matin pourtant. Un beau petit contre-la-montre vent de dos devant la belle promenade Champlain. Une belle sensation de douleur et de vitesse, même si je ne vais pas vite. Je fais 73e, perdant 45 secondes sur 5 km...
Peu importe, je ne m'attendais pas à des miracles de ma part. Tout ce qu'on peut retenir de cette étape, c'est que les meneurs du classement général ont montré pourquoi leur échappée s'est rendue jusqu'au bout hier. 
Les 3 premiers d'hier sont dans le top 5 ce matin. Je ne dirais pas que leur avance est insurmontable, y'a de sacrées pointures qui vont les attaquer ce week-end. Sauf qu'ils sont bien partis et semblent tous dans la condition de leur vie!
Par ailleurs, les running-gags concernant le nouveau Champion canadien, Aaron Fillion, commencent à se dissiper. Le gars marche comme un avion en ce moment. Faut bien se dire les vraies affaires: à peu près tout le monde se foutait de…

Tour de Québec, étape 1

On a eu droit à la course qu'on aurait pu prévoir. Du vent, un rythme élevé du début à la fin. Et du beau soleil en plus!
C'était pas le paradis pour autant. Du moins pas pour moi. Je ne me suis jamais vraiment senti bien et j'étais collé à la route dans les petites montées. Je prie maintenant pour que je sois mieux ce week-end.
Des attaques ont fusé toutes la journée et tout le monde courrait après tous les maillots. J'ai fait parti de quelques groupes, dont un composé de deux cyclistes de l'équipe Kenda. Les gars étaient plus forts que moi. Merde. Je sautais des relais ou roulait en pauvre pour ne pas me faire éjecter de ce bon coup, mon meilleur de la journée.
Les gars se sont tannés et me laissaient boucher le trou avec leur équipier alors que j'étais à bloc. J'en suis arrivé au point où j'ai décidé de ne pas boucher. Conséquence: le 2e Kenda n'a pas fait le petit effort pour recoller sur son partenaire en voyant que son intimidation ne marchait pa…

Réchauffement difficile

Beaucoup de problèmes de cohésion hier à Lachine. Inutile d'en parler plus longtemps. On prend des notes et on fera mieux la semaine prochaine.
Quant à moi, c'était pas mon meilleur jour. Faut dire que ce ne fut pas le Lachine le plus facile. Pas le plus dur non plus, mais quand même.
J'ai donné un bon effort mais on dirait que ça me prenait une course pour me remettre dedans. J'ai fait quelques erreurs graves et je ne peux qu'espérer mieux pour le reste de la semaine et la suite de juillet.
J'ai aussi été désolé de voir qu'Antoine n'a eu aucune reconnaissance pour son maillot de Champion canadien. Il me semble que tous les champions ont eu droit à une belle acclamation ces dernières années lorsqu'ils revenaient aux Mardis avec la feuille d'érable sur le dos...
Sinon, le Tour de Québec commence demain. Enfin! Ma première course par étape depuis le Tour de L'Abitibi. Je n'en pouvais plus d'attendre, moi qui mange mes bas quand je vois les…

Une fin de semaine sans course!

Ça faisait un bail que ça n'étais pas arrivé.
J'en ai profité pour aller relaxer au chalet à Hébertville et continuer ma semaine de vitesse. 
Des entraînements assez courts et très intenses lundi, mardi, jeudi, samedi et dimanche.
Maintenant je prend un repos aujourd'hui. Un dernier exercice de vitesse demain à Lachine. Pour le reste, c'est du repos actif en attendant le Tour de Québec qui commence Jeudi. Je devrais y avoir plus de watt dans des jambes très fraîche, vous remarquerez que le compteur de kilomètres monte très lentement!
Reste 40 km à l'étape du Tour aujourd'hui après quoi je quitte pour Montréal. J'ai même le vélo de montagne dans la voiture. C'est que j'ai décidé d'aller faire mon Tour au Mont-Saint-Anne cette année.
Un classique que cette fin de semaine Coupe Québec/Coupe du monde et super partys à chaque soir!
Revenons-en au Tour. 40 km et 4 minutes pour les hommes de tête. Y'en a vraiment trop de ces étapes plates (dans tous les …

Que dire sur le Tour?

Y'a tellement de chose à dire!
Je vais y aller comme d'habitude: à la va comme jte pousse, sans structure de texte.
Tout le monde connais les favoris de ce Tour. Sauf que tous semblent avoir la mémoire courte. Pas une ligne nulle part sur Carlos Sastre. Eille! C'est lui qui gagne l'an passé!
 L'homme a le don d'être discret, tout un personnage. Le pire dans tout ça, c'est que Carlos Sastre a toutes ses chances et même plus cette année:
1- Il n'a jamais marché aussi fort sur le Giro, sa forme sera donc bonne dès le début du Tour
2- C'est le Mont-Ventoux au dernier jour, pas un long chrono plat. Sastre termine toujours le Tour en excellente condition. Imaginez ce qu'il peut faire sur ce dernier jour. Pour moi, il n'est pas un outsider, loin de là.
Armstrong aussi devrait marcher fort. Difficile de dire jusqu'à quel point mais pour moi, c'est un aspirant sérieux au top 5 sinon mieux. Je n'écarte pas la possibilité qu'il gagne. Certain…

Tony le tigre a sorti ses griffes!

Intervention spéciale ce soir pour congratuler mon cher ami Antoine qui est champion canadien du contre-la-montre junior!
Est-ce que congratuler est un mot français? Je sais pas! On s'en cr&*%%##%#$&!
Voilà un grand coup qui montre la très bonne progression de Tony depuis qu'il fait du vélo.
 Il a commencé en se faisant lâcher par des filles chez les minines avant de tranquillement devenir un bon athlète chez les cadets. Il était rendu très fort à la fin! 
L'an dernier, il avait fait sixième de ce chrono, premier chez les juniors de 17 ans, tout cela au coeur d'une excellent saison. L'objectif était donc de confirmer le tout cette année.
Tony a mis le paquet. Gros séjour en Europe pour commencer à comprendre le vrai becyk. Une préparation très spécifique sur certains objectifs. Le premier était la course d'aujourd"hui. C'est réussi, et d'aplomb: 7 secondes de plus rapides que Cody Campbell sur le même parcours l'an dernier et 20 secondes de …