Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2011

La triple vie

Ah quelle semaine! Ce qui m'amène à traiter du sujet suivant, à défaut d'avoir autre chose à parler!
Parfois, j'entends les combinaisons suivantes:
Un collègue de classe en droit: «câââline, comment tu fais pour travailler 15 heures de soir-nuit au Siboire et de réussir tes études à temps plein en même temps?»
Le gars de bike: «En tout cas, chapeau d'être capable de courir à ce niveau et de faire de grosses études comme ça.»
Le bon client au bar: «Ah ouais, tu étudies en droit, ça doit pas être évident avec ta job ici, comment tu concilie ça?»
La réponse: Premièrement, je m'abstient de souligner que j'ai une autre activité importante dans ma vie, car dans chacune de ces questions, il y a toujours un oubli.
Des gens trouvent ça extraordinaire, mais il n'en est rien, faut juste voir comment faire. Cette semaine particulièrement, avec la Saint-Patrick, est un bel exemple de conciliation travail-étude-sport . Mais je m'en suis quand même bien sorti.
Voici l'h…

La reprise!

Voilà!! L'entraînement est reparti depuis hier!
En effet, c'est une combinaison de fatigue des dernières semaines de sport et d'une semaine de fou à l'école et au travail qui a fait en sorte que j'ai pris 7 jours de repos en revenant d'Oswego.
Même si j'avais eu le temps, je pense que je n'aurais pas fait grand chose.
J'étais pas mal tanné après deux mois assez focus qui m'ont donnés une très bonne forme de base, mais bien que je voulais l'oublier, je restais encore très amer et frustré de mon pentathlon...
La fin de semaine est finalement apparue et tout ça était oublié, j'étais reparti pour de bon, pour Louisville dans cinq et mois et demie maintenant. J'ai pu reprendre le collier avec Fred dimanche soir, en partant pour un bon deux heures de course à pied pour 24 km beaucoup plus relax que la dernière fois qu'on a couru ensemble!!
Relax, mais difficile quand même, merci au changement d'heure et aux clients payants du bar qui …

La fin du camp

Voilà ! Nous sommes de retour à Sherbrooke pour la deuxième moitié de session. Même si dame nature ne nous a pas offert une aussi belle température que l’an dernier à pareille date, on peut dire qu’on a été très chanceux, compte tenu du fait que nous sommes arrivés à Oswego dans la tempête de neige lundi et que nous sommes repartis hier, dans la tempête qui tombe sur le Québec ce matin !La journée de samedi nous a offert beaucoup de pluie et un gros 6 degrés celcius. Je suis donc sorti pour tester mon nouvel équipement imperméable avec Fred et la grosse Carole.On a rapidement vu qu’on ne ferait pas long feu, on a donc pesé sur le gaz durant la grande majorité de l’unique heure que nous avons passée dehors.Ça nous a fait une bonne intensité, ce que nous n’avions pas vraiment fait cette semaine, à l’exception de l’éclatement au demi-marathon de la veille. C’était donc la fin d’une grosse semaine pour tout le monde. De mon côté, avec le pentathlon que j’ai disputé au début du congé, je su…

Le demi-Ironman d'Oswego

Voilà une épreuve peu connue, inventée il y a moins d'une semaine.
Tout d'abord, il faut comprendre que dans tout camp d'entraînement d'une semaine, il faut qu'il y ait une longue journée où l'on s'arrache la face. Du moins, c'est ce qu'on m'a appris et fait subir au fil des ans...
Cette année, Fred a pensé qu'il serait bon qu'on se mettre un objectif pour cette journée: faire toutes les distances demi-Ironman, mais en entraînement.
Les gars n'étaient pas trop sûrs, en raison de la météo pour le vélo et du long 21.1 km de course à pied. Mais finalement, on les a convaincu de tenter leur chance.
Ça commence mal. On devait être dans la piscine du YMCA à 7 heures pour nager 2000 mètres. On s'est réveillé à... 7 heures.
Tout le monde dans le char, 5 minutes de route, enfile le costume de bain et puis enweille dans l'eau brouillée avec une banane dans le corps seulement.
Comme d'habitude, c'était plate à mort de nager à moitié…

Oswego, jour 4

Jeudi 3 mars : Tout le monde se lève avec les jambes pas mal explosées de la veille. Il fait encore plus froid qu’hier, mais il fait soleil et il n’y a pas de vent ! De toute façon, c’est tranquille aujourd’hui, on ne roule pas.Nous partons pour une heure de course à pied vers 10h20. Ce qui devait être une sortie relaxe en est devenu une moyennement intense, mais c’est correct, c’est cette semaine que ça se passe, pas la semaine prochaine où il faudra rattraper l’école !C’est ensuite direction YMCA pour nager une bonne heure et demie. On dirait que je recommence la nage à chaque jour. Ce sport est tellement compliqué et différent des autres, mais nous demeurons motivés à le comprendre le plus possible jusqu’à ce qu’arrivent nos objectifs du mois d’août.Pour ceux qui l’ignoraient, Carol fera le Ironman de Louisville avec moi et Fred, alors que Pat the rag est inscrit au 70.3 de Timberman, au New-Hampshire, qui aura lieu la semaine d’avant. Nous avons les mêmes faiblesses, donc on s’amé…

Oswego, les trois premiers jours

Lundi 28 février : 7 heures de route de Québec city à Oswego city, New-York State. J'étais pas mal cassé de ma fin de semaine. Il faut dire que je ne me suis pas aidé durant la dernière nuit, mouhaha.On arrive en fin de journée. La route n’a pas été si facile, avec cette tempête de neige qui donnait du fil à retordre à Pat the rag sur l’autoroute. C’est lui qui chauffait, moi j’étais trop fini.Anecdote du jour : Le bon vieux Honda accord qui ne décolle pas à la frontière et le douanier qui nous trouve pas mal poches. C’est beau ça.La route s’améliore ensuite et on arrive en fin de journée pour retrouver Fred, Carol et Johanne dans notre manoir!On pars aussitôt pour une heure de course à pied relaxe dans les quartiers proches. 13 km plus tard, un bon plat de pâtes nous attend.Je suis trop fatigué pour manger et dormir comme je devrais. Ça c’est dangereux et je le sais, mais je ferai attention cette semaine…Mardi 1er mars : On prépare nos affaires et c’est parti pour 4 heures de vél…

Mon pentathlon des neiges 2011

Hey oui, je suis en retard sur mes histoires de la fin de semaine. Raisons : absence d’internet gratuit à l’hôtel, beaucoup de sport à faire, à voir et beaucoup de gens à jaser.
C’était pas le temps de s’isoler pour écrire des textes ! Voici mes deux résumés écrits ici et là depuis samedi. Samedi :Une journée de super hérosSi vous cherchez comment compenser deux semaines d’avant mi-session plates à mort en moins d’une journée, le récit suivant pourra vous donner des idées.Parti de Sherbrooke à 9h le matin avec le skieur étoile de l’équipe Siboire-Le coureur, Xavier Bouchard, on arrive sur la Grande Allée vers 11h30. À quelques deux kilomètres de l’Hôtel Concorde, on aperçoit trois hurluberlus en morphsuits roses sur le trottoir qui font des bebyes à tout le monde.Sans aucun doute mes coéquipiers pour la journée! Je les rejoins rapidement, on me donne mon costume rose. Héhé, ça va être beau ça en becyk à pédales sur la Grande-Allée !C’est le relais courte distance par équipe et je fais l…