Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2012

Un autre Pentathlon de fou!

Qu'est-ce qui ne m'était pas encore arrivé au Pentathlon?
Et bien j'ai eu la réponse hier, sauf que cette fois je suis content de ma course. Voici le résumé, même pas exagéré en plus.
Debout à 5h30, je mange un déjeuner normal, que je prend chaque matin, 3h avant la course...
7h15: Je suis prêt!! Je vais avoir tout mon temps pour me réchauffer et me concentrer! Départ à 8h30.
7h16: Je change les vitesses de mon vélo pour voir si tout se passe bien... Pas de réponse. Le dérailleur arrière ne fonctionne plus. Je formule plein d'hypothèses concernant la source du problème et personne ne peut trouver ce qui cloche. Je passe une bonne heure à niaiser là-dessus.
Plusieurs bons samaritains ont essayé de m'aider à au moins fixer la chaîne sur le plateau de 17 dents, question de ne pas être pris sur la 23 dents et "Spinner" comme un idiot durant tout le vélo. 
Personne n'a réussi l'opération jusqu'à que P-O prenne les choses en main à 10 minutes du dé…

Équipe Siboire-Le coureur pour le Pentathlon des neiges

C'est un secret bien mal gardé dans le petit univers du Pentathlon, mais le grand manitou de l'équipe Siboire-Le coureur, P-O Boily, a monté une équipe pour gagner au défi longue distance par équipe dimanche après-midi.
Sans plus tarder, voici l'alignement:
Longue distance équipe A
Vélo 15 km: Tim Johnson (3 fois champion américain de cyclocross professionnel) Course à pied 6 km: François Ménard (Coureur de niveau provincial-national) Ski de fond 9 km: Xavier Bouchard (Skieur de niveau provincial-national) Patin de vitesse 9 km: Guillaume Blais-Dufour (Membre de l'équipe nationale de patinage de vitesse) Course en raquette 6 km: David Le Porho (Champion du monde de courses en raquette)
Xavier et David sont de retour après l'an dernier, où ils avaient fait le meilleur temps de leur portion d'épreuve et les 3 autres sont certainement capables d'en faire autant.
P-O me reprendrait en disant qu'il ne va pas là pour gagner, mais pour dominer, et que c'e…

Entraînement terminé

Ça y est, tous les entraînements au froid dans les 5 sports du pentathlon sont maintenant derrière moi.
Ça s'est terminé aujourd'hui en faisant les 5 distances. On en a fait 4 étant donné qu'il n'y avait pas de glace au Parc Nault, notre site de patin.
Cette dernière journée était à l'image de cet hiver d'entraînement. Des températures assez chaudes (mais très froides pour le vélo) et toujours sur la limite pour avoir de la neige. Les conditions de ski de fond ont rarement été amusantes cette année et c'était encore très poche ce matin.
Les traces pour le style classique étaient en mauvais état et j'ai chuté dans une descente, me faisant très mal au pouce du même coup. J'ai réussi à passer à travers ma soirée de travail à tenir le cabaret de bière et ça devrait se replacer au cour de la semaine. 
Pour les prochains jours, on entre bel et bien dans le "taper", c'est à dire de faire des entraînements courts et intenses sans jamais accumu…

Raquette Mont-Bellevue

Hier avait lieu ma deuxième course de la saison directement dans mon arrière cour.
Il faisait un peu froid et le peu de neige a rendu la majorité du parcours assez glacé.
On allait quand même avoir droit à un beau 10 km qui nous réservait plusieurs ascensions du mont nécessitant quelques pas de marches et aussi de belles descentes "techniques" pour prendre du temps à tous ceux qui n'avaient jamais couru en raquettes.
Voulant faire mieux qu’à Québec il y a deux semaines, j’ai pu me mettre plus dans le rouge tout au long de l’épreuve et ça a marché alors que je termine en 58 minutes et quelque chose sur un parcours beaucoup plus pentu. 


J’étais capable de me faire plus mal aujourd’hui même si je finis encore très loin des premiers. Certains se trouvent des excuses en disant qu'ils sont loin du top de leur forme, ce qui est sûrement vrai. Mais il n'en demeure pas moins que ça cours vite en avant, que l''on soit en forme ou non.
Le rythme de course n'est jamai…

Pardonnez moi?!

Quelqu’un se rappelle-t-il du procès d’Alberto Contador devant la Fédération cycliste espagnole suite à son contrôle positif sur le Tour 2010?
Comme on le constate souvent, le monde du cyclisme a la mémoire très courte. Nous étions à environ une semaine de l’annonce du jugement en Espagne. Alberto s’en allait vraisemblablement vers 2 ans de suspension car sa défense semblait bidonne. Bien qu’acceptée dans le cas de d’autres sportifs, les nouvelles nous parvenant du procès laissaient entrevoir que l’excuse de la viande contaminée ne passerait pas cette fois-ci.
Surtout que Contador traînait déjà une réputation douteuse bien que sans faute : ancien jeune loup de Manolo Saiz chez Once, mentionné (et blanchi) dans l’opération Puerto, intégré en 2007 chez la douteuse formation Discovery Channel malgré les soupçons toujours présents, un premier Tour de France gagné au travers des dopés la même année et son arrivée chez la sulfureuse Astana en 2008, le privant ainsi du Tour cette année-là.
   …