Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2013

Visite de l'usine Cycles Devinci

Pour ceux qui ne le savent pas encore, j'ai l'immense plaisir de vous annoncer que je suis de retour sur des vélos Devinci en 2013!

Par le passé, ce fut tout un honneur pour moi, petit gars du Saguenay, de rouler pour ce manufacturier de vélos, dont l'usine est située à deux kilomètres de la maison où j'ai grandi, à Chicoutimi.

Malheureusement, l'équipe Eva-Devinci senior avait dû fermer fin 2008 pour plusieurs raisons et j'avais heureusement trouvé une place avec la gang de Sébastien Moquin et Bruce Loranger à Montréal.

C'est dommage de laisser tomber les boys avec qui j'ai participé à deux conquêtes de championnat des mardis de Lachine, mais étant donné que cette saison de triathlon est très importante pour moi, j'ai décidé de renouveler ma flotte de vélos, et avec du très bon matériel de chez nous en plus.

Pourquoi chercher ailleurs!

En allant chercher mon premier vélo à l'usine mardi dernier, j'en ai profité pour faire une visite de l&#…

Course des pichous

Après une longue soirée de route vendredi, je suis arrivé au Saguenay vers minuit.

Une bonne nuit de sommeil dans mon bon vieux lit et hop, j'embarque dans la voiture du célèbre Pat the rag, en route pour mes deuxièmes pichous à vie!
La course des pichous est la deuxième plus vieille au Québec. 
D'abord organisée dans les années 60 dans le cadre du carnaval souvenir de Chicoutimi et courue avec des pichous, de petits mocassins pour des raquettes de babiche, elle devint rapidement une course sur route, avec des chaussures. 
Donc, son nom devrait être la course des chaussures, mais c'est bizarre comme nom. 
Nous voilà inscrits et puis on attend. C'est la deuxième course de la saison pour les crinqués du Saguenay-Lac-Saint-Jean et ça jase des sujets de début de saison habituels:

"Ouais je ne suis pas encore en forme, ça va me faire un bon entraînement."
"Ouais ça va être vent de dos, une chance sinon je serais resté chez nous, avec ce grand frette."
&…

Rouler dehors

Certains l'ont fait souvent en janvier et février avec le beau temps qu'on a eu.
Mon horaire ne me l'as pas permis.
Mais hier et aujourd'hui, c'était bon.
Bon pour avoir ce feeling de la première sortie dehors, sur route, pas de pneus à crampons, avec du beau soleil et une température "incroyablement chaude" de 2 degrés. Fallait en profiter, Voyons!
WHOA! ÇA VA VITE UN BICYCLE!
Au diable la logique, je m'en vais à Magog. Je roule à la même vitesse que l'été avec mon vélo de chrono au même endroit! Mais pourquoi j'ai finis si loin au pentathlon?! 
Tant pis, je suis trop fort finalement...
En plus je suis en vélo de cyclocross assez lourd (pas celui sur la photo), je suis gras un peu et je n'ai fait qu'une dizaine de séances de rouleau, ça promet pour 2013!
50 minutes plus tard, je prends l'autre chemin pour rentrer à Sherbrooke: FRRRROUOUUUFFFFFF!!!!
Le vent de face est violent là.
:(
Idiot, je n'ai pas regardé de quel côté les…

Pentathlon des neiges

Ça y est, la saison est lancée !
Et de quelle façon... Hier matin, un mélange de température chaude et de neige a rendu le pentathlon des neiges encore plus difficile que d’habitude.
Vélo : Il neige et on voit 15 mètres en avant, ça glisse partout, l’ex-olympien Yvan Waddell tombe lourdement dans le premier virage pour malheureusement finir à l’hôpital.
Je ne suis définitivement pas fait pour ce départ de type « le mans » et je pars assez loin. Je remonte beaucoup au premier tour en roulant fort comme l’an dernier.
Sauf que cette fois-ci, je casse et termine cette étape très loin, faisant un tout droit dans le premier virage comme un mauvais pilote de F1.
La première compétition de l’année, quelle qu’elle soit, est toujours un choc. Je voulais abandonner et je me disais que je ne reviendrais plus jamais au pentathlon. Mais ça a passé et j’ai juste fait de mon mieux hahaha. Contrairement aux autres années, je m’attendais à ça.
Course :
Pas facile là non plus. Les montées enneigées tapées ét…