Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2013

IRONMAN Mont-Tremblant

"Tu devrais te reposer."

"Tu fais bien d'essayer."
"Pousse pas trop fort."
"Les Lachines, c'est dangereux, tu ne devrais pas faire ça."
etc.
Finalement, dimanche, j'ai eu la chance de finalement prendre le départ et d'arrêter de recevoir les conseils de tout le monde.
La vérité, c'est que c'est ma blessure, ma douleur, et que je suis mieux placé que n'importe qui pour gérer ça.
Après un petit 200 m de nage la veille, j'ai vu que c'était possible de sortir de l'eau sans perdre une heure.
6h42 du matin, un immense coup de canon se fait entendre, go.
J'ai rarement vu un départ de nage aussi difficile. Lorsqu'un nageur me nuit, mon épaule m'empêche de me dire "ok, je le contourne, j'accélère un peu et je me débarrasse de lui." J'ai beaucoup moins de latitude de mouvement aujourd'hui.
C'est l'enfer, mais je savais que ça serait comme ça. Même sans blessure, c'est l&…

Pis, ton épaule?

La question qui tue.

Heureusement, je ne suis pas mort. Pas encore.
Le diagnostic, c'est une entorse de niveau 2.
Pas de sport avant 6 semaines et j'ai heureusement pu reprendre mon travail :)
Par chance, le vélo et la course à pied ne sont pas les sports les plus exigeants pour l'épaule. J'ai repris mercredi dernier... 
Honnêtement, ma fasciite plantaire qui m'empêche de faire de la vraie course à pied depuis juin me fait beaucoup plus mal que mon épaule. Dave yé magané.
Mais c'est vrai que je ne pourrais pas jouer au hockey, ni au baseball, à pas grand chose en fait.
De toute façon, ce ne sont pas de vrais sports.
Le problème: Pas de nage.
Et la deuxième question qui tue: Vas-tu faire Ironman Mont-Tremblant?
La réponse est OUI.
Pour plusieurs raisons:
Je suis ok dans deux des trois sports, mon bras fait une rotation complète depuis plusieurs jours déjà. 
Mais je n'irai pas dans la piscine pour voir comment je peux nager.
Un bras? Deux bras? Doucement? Co…

De nouveaux objectifs

Vous êtes probablement déjà au courant. Il y a deux jours, j'ai tombé sur l'épaule alors qu'il restait 3 tours et que ça roulait à fond de train. Une chute massive emportant environ 25 coureurs au sol, dont 3 ont fini la course en ambulance.

Des chutes comme ça, j'en ai évitées des douzaines depuis 12 ans.

C'était mon dernier mardi cycliste de Lachine avant longtemps.

Il y a un certain malaise autour de cette hécatombe. Tout d'abord, de nous voir partir en ambulance, avec la minerve autour du coup, n'a amusé personne.

Finalement, rien de cassé. C'est une terrible entorse et mon épaule ne soutient pas encore mon bras.

Mais depuis 2 jours, plusieurs personnes semblent avoir peur de m'en parler.

C'est normal. À deux semaines et demie de la course la plus importante des dernières années, maintenant que j'avais un horaire du temps me permettant de bien me préparer, ça peut sembler la pire des nouvelles pour moi.

Mais ce n'est pas le cas. Ça …