Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2018

Le jour le plus long

Il était une fois une ride de bike pour laquelle on ne pouvait s’entraîner. La meilleure façon de s’y préparer, c’est d’accepter que quoi que tu fasses, tu ne seras jamais prêt.



En route vers un kilométrage et un dénivelé record. #recordrecordrecordrecordrecord

Ayant grandit au Saguenay, moi et mes amis avions pour but, quand nous serions grands, de faire une ride particulièrement épique près de chez nous. Les deux seules routes reliant notre région à celle de Charlevoix sont magnifiques. On s’enfonçait rarement loin dans le parc de la galette. À 13-14 ans, relier le Saguenay à Charlevoix était sans doute l’ultime défi sur notre checklist des rides de fin de saison.

On en a fait des trucs de fou à un très jeune âge. Il y a eu le tour du Lac-Saint-Jean en une journée, le parc des Laurentides, mais pour nous, Charlevoix était dans une toute autre dimension. Ses montagnes s’apparentaient aux paysages européens que le Canal Évasion commençait à peine à nous montrer au mois de juillet.

Un jo…

Le plan d'entraînement parfait.

Le plan parfait n’existe pas. Donc acceptez-le et ne virez pas fou avec ça.

Le temps des fêtes vient de passer. L’entraînement sur le vélo stationnaire doit commencer à être sérieux pas mal. Moi aussi, j’en ai sué par le passé sur mon rouleau qui me disait les watts à pousser pour mon bien être estival futur.

Mais j’ai lâché l’entraînement intérieur en 2010. J'acceptais d'arriver en mauvaise forme au printemps, que ça irait mieux tard en saison. Arrêter de pédaler dans le vide était devenu une condition primordiale pour continuer le vélo. Pourtant, au fil des ans, de beaux résultats se sont succédés en avril et mai sans avoir donné un coup de pédale entre novembre et mars.

Depuis quelques années, c’est le meilleur des deux mondes car on peut rouler dehors en hiver avec des fatbikes. Évidemment, faut pas rouler en touriste, mais il y a moyen de pédaler 12 mois par année, garder ses muscles de vélo bien actifs et profiter de l’hiver en même temps.

À part ça, ski de fond, cours…

Je suis Gris pâle

Le Team Gris ne s'attendait à avoir des collaborateurs au blog aussi rapidement. Tant mieux!
Aujourd'hui, nous vous présentons un grand symphatisant du Team Gris. Comme dans les motards, on peut dire qu'il y a des full patchs, des hangarounds, des prospects, sympathisants etc. 
Mathieu Bélanger-Barrette, plus connu sous le nom de Mathos, amateur de barres tendres, spécialiste du mountain bike et des robots, nous présente sa nuance grise préférée, celle de l'athlète élite qui recherche à la fois la performance, l'improvisation et le gros fun.
Je suis Gris pâle Par Mathieu Bélanger-Barrette
Pour être honnête, je suis gris-curieux. Au fond de moi, j’ai le goût de courser et de regarder mes watts mais parfois, je me surprends à traverser la clôture et rouler pour une durée indéfinie en ne respectant aucune zone d'effort, n'ayant aucune idée si ce que je fais est bon ou mauvais pour ma forme et honnêtement, je m’en fou.
Je compétitionne en vélo de montagne (VTT…

Je suis 100% grise et je l’ai toujours été

À la question "Est-ce que le Team Gris, c'est juste du bike?", je réponds: Bin non!
Notre amie coureuse des bois Sarah Bergeron-Larouche, athlète féminine de l'année du magazine Distance +, a donc pondu ce qui suit. 
Un aspect particulièrement intéressant ressort dans ces lignes: l'influence des parents lorsqu'on est plus jeune; la pression qu'ils peuvent nous mettre sans s'en rende compte, sans le vouloir...
J'ai eu la chance de ne pas vivre ça non plus, mais honnêtement, on en a tous été témoins souvent. Les jeunes sont amplement capables de se mettre trop de pression par eux-mêmes. Bonne lecture!
Je suis 100% grise et je l’ai toujours été Par Sarah Bergeron-Larouche

Sans connaître le terme Team Gris à la base, j’y ai adhéré malgré moi dès le début. 
Je fais partis de ceux et celles qui ont commencé le sport d’endurance à un âge tardif. J’ai d’abord skié avec des skis de roches, couru avec des souliers percés, participé à des compétitions avec d…

Courrier du lecteur - Ce que j'aime du bike

Hey bin! 
Sans même poser de question, mon dernier article a suscité la discussion, générant plusieurs commentaires qui vont nous permettre de débuter notre exercice pour 2018. Au fil des semaines, on va se rappeler le pourquoi et le comment de notre passion pour le bike en partageant nos points de vue, souvenirs et nos rêves.
Voici quelques mots reçus depuis hier. 
Tout d'abord, l'une sinon la meilleure cycliste pro québécoise Maghalie Rochette a un beau message, rassurant, pour le Team Gris:
"À mon avis, tout ça a encore sa place dans le vélo de compétition. Personnellement, je ne ferais plus de course chez les pros si je n'étais pas encore excitée de sortir en bike ou de planifier des rides/aventures trippantes, ou de me compliquer la vie pour aller rider dans des endroits loin et bizarres juste parce que j'ai envie d'explorer, etc. 
En fait, pour moi c'est un peu ça la fièvre du cyclocross, ou la fièvre du bike... Je pense qu'on doit tous trouver …

La route perdue

Je vous souhaite une bonne année 2018, quatre mois en avance.

Au moment d'écrire ces lignes, nous sommes samedi le 23 septembre 2017, 22h20.

Je viens de terminer le documentaire Icarus sur Netflix. C’est le summum de tout ce que j’ai lu, vu, entendu et imaginé sur le dopage sportif.

Fascinant
Ce documentaire, c’est l’histoire d’un gars qui se dope pour gagner une course et qui chemin faisant, rencontre le Cerveau derrière le dopage d’État des athlètes Olympiques Russes.

Ce film présente le sport d’élite, devenu vicieux, ayant atteint le statut Too Big To Fail.

C’est l’exemple ultime de ce que tu ne veux pas faire quand tu commences un sport.

Plus que jamais, l'heure est venue de retourner à la base. Ça ma inspiré un grand retour sur mon blogue. Cette page a fêté ses 10 ans cet été, au beau milieu d'une pause inédite qui aura duré 9 mois. Mais j'ai plein de sujets pour redécoller, des articles déjà écrits. C'est reparti. 


Photo: Mathieu Bélanger-Barrette, Team G…